Constantin. Le premier empereur chrétien

constantinLe titre du livre de Vincent Puech, Constantin, Le premier empereur chrétien, ne doit pas nous tromper. L’auteur nous offre ici plus qu’une biographie de l’homme qui mena l’Empire romain sur la voie du christianisme. A vrai dire, citant très régulièrement les sources anciennes, à commencer par Eusèbe de Césarée et Lactance, l’auteur s’intéresse autant à la vie de Constantin (vers 273 – 337) qu’à l’Empire lui-même. Le parcours et les décisions du premier deviennent presque des prétextes pour comprendre le fonctionnement du second.

Après un court chapitre sur l’enfance et la formation de Flauius Valerius Aurelius Constantinus, l’historien entame une longue et profonde étude sur son règne exceptionnellement long (de 306 à 337) qui explique l’influence profonde de sa politique sur l’Empire. Si le plan de l’ouvrage, découpé en chapitres thématiques, est quelques peu déstabilisant, il dénote la volonté de l’auteur de couvrir deux thèmes principaux. Vincent Puech insiste tout d’abord sur l’accession de Constantin au trône impérial et les méthodes qu’il employa pour asseoir sa domination sur l’Empire. De la tétrarchie à la guerre contre Licinius, le lecteur assiste alors à l’ascension de l’Auguste. Parallèlement, il est rendu compte de la manière dont ce dernier légitima doublement son pouvoir. En effet, Constantin sut tout à la fois s’appuyer sur les traditions païennes, s’associant ainsi en 310 au dieu Sol en intégrant à sa titulature l’attribut d’Invictus, et sur la minorité chrétienne, faisant par exemple figurer en 315 un chrisme sur le droit d’un médaillon d’argent célébrant ses dix ans de règne, pour gouverner sans contestation.

Le second thème porte sur la politique impériale de Constantin et, indirectement, brosse un tableau de l’Empire au début du IV siècle. De la religion à l’administration, de la société à l’économie, de la justice à l’armée, tout montre l’activité de l’empereur et sa volonté d’intervenir dans tous les domaines possibles pour véritablement reformer l’Empire. Si Vincent Puech s’intéresse à un vaste corpus de décisions constantiniennes qu’il tente de couvrir presque exhaustivement, de l’embellissement des grandes cités à la création des troupes comitatenses, de l’assouplissement de la législation sur les célibataires au durcissement des lois sur le faux monnayage en passant par la création de la fonction de questeur du palais, il se focalise en particulier sur la politique chrétienne de Constantin.

Empereur païen mais sincèrement chrétien, il sut composer avec cette contradiction. Sans renier le paganisme, qu’il affaiblit toutefois, ne célébrant ainsi pas les jeux Séculaires en 314, Constantin ouvrit une période de tolérance religieuse emprunt de faveurs à l’encontre des chrétiens, multipliant la construction d’églises et autres lieux saints et sacrés. Qui plus est, tandis qu’il fait sortir définitivement cette communauté si ce n’est de la clandestinité tout au moins de l’illégalité en 313, il légifère au point même de participer à la structuration la religion monothéiste et ses rites, instaurant par exemple le repos dominical et, par le concile de Nicée en 325, luttant contre le schisme donatiste et l’hérésie arianiste. Ainsi, Constantin mérite doublement son qualificatif de premier empereur chrétien, par sa conversion, bien que tardive puisqu’ayant eut lieu sur son lit de mort, au monothéisme et son engagement personnel et politique envers sa nouvelle religion.

Cet ouvrage est un incontournable pour celui, étudiant en histoire ou antiquisant, qui souhaite des informations précises et de valeur sur Constantin et l’Empire romain du début du IVe siècle ainsi que l’essor du christianisme. Vincent Puech maitrise parfaitement le sujet et l’explique à merveille grâce à son sens du détail, de la véracité, et un propos clair.

Aimeric Vacher
Titre : Constantin
Auteur : Vincent Puech
Editeur : Ellipses
Nombre de pages : 391 p.
Publication : Septembre 2011
Prix : 23 €
ISBN : 978-2-7298-6670-9
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s