Guillaume le Conquérant

guillaume_le_conquerantAvec Guillaume le Conquérant, les éditions Ellipses nous offrent la biographie d’un grand homme de l’Histoire. A travers son étude, l’une des dernières en date sur le sujet, Henri Suhamy ne revisite pas nos connaissances sur celui qui fut duc d’Aquitaine et roi d’Angleterre au XIe siècle mais nous invite à une synthèse de sa vie et de son temps. En effet, en quelques 400 pages, le lecteur est propulsé à la découverte de ce puissant seigneur mais aussi de l’Angleterre et de la Normandie du Haut Moyen Age et de la féodalité naissante.

D’une part, l’universitaire dresse un tableau de l’Angleterre anglo-saxonne et de la Normandie « viking » pour mieux comprendre les événements dont Guillaume le Bâtard fut l’acteur par la suite. Il permet de suivre les incursions des Hommes du Nord dans le royaume de France tout en admirant leurs capacités d’adaptation et d’assimilation dans la région que Charles le Simple confia à Rollon en 911. Parallèlement, on s’immisce dans la société anglo-saxonne insulaire que l’on découvre aussi bien à travers son fonctionnement social, politique, et religieux que dans ses rapports avec les Danois. Loin d’être anecdotique et de nous éloigner du sujet principal, cette divagation des plus intéressantes nous permet de comprendre les liens antérieurs à la période guillaumienne entre les deux mondes et nous éclaire sur l’héritage culturel qui explique en partie le destin et les décisions du Conquérant.

D’autre part, Henri Suhamy s’intéresse bien entendu à Guillaume le Conquérant (1027-1087) lui-même, non pas tant dans son intimité et sa vie privée, quoique son sens de la moral et de la tempérance en toute chose (avec quelques exceptions il est vrai, notamment lors du jugement de Waltheof II de Northumbrie) ainsi que son respect de la religion (modéré en ce qui concerne l’Eglise et la papauté, il est vrai) soient largement étudiés, que dans son gouvernement et sa gestion de la question militaire. Toute la biographie tourne véritablement autour de ces deux thèmes, que ce soit, par exemple, le chapitre décrivant son enfance sans père ou ceux qui insistent sur ses relations, souvent tumultueuses, avec les autres hommes de pouvoir. Ainsi, toutes les descriptions et analyses des faits tendent à expliquer son sens d’une politique prudente et réfléchie en toutes circonstances ainsi qu’à montrer que les visées expansionnistes de Guillaume, tant en France qu’en Angleterre, sont les résultantes de circonstances particulières (telles l’agressivité des comtes d’Anjou et les supposées promesses diplomatiques d’Edouard le Confesseur et d’Harold Godwinson) que ce seigneur exceptionnel, porté de prime abord sur la guerre défensive, su exploiter à son avantage.

Si la majeure partie de l’ouvrage est une louable réussite offrant l’essentiel à connaître sur ce héros historique, malgré quelques imprécisions et méprises, les derniers sujets abordés montrent les faiblesses de l’auteur et écarte l’ouvrage d’une bibliothèque universitaire. S’il est étonnant, mais sans réelle gravité, qu’il ne fasse aucune allusion au tristement spectaculaire enterrement de Guillaume à Rouen, il est regrettable que ses explications et informations concernant les systèmes judiciaire et juridique anglo-normand soient totalement erronées. Ces erreurs importantes doivent être imputées à plusieurs facteurs. Tout d’abord, agrégé d’anglais et non historien de formation, Henri Suhamy atteint quelques limites dans ce domaine qu’il ne maîtrise pas. Ensuite, ses choix bibliographiques sont discutables puisque s’il s’est appuyé sur d’excellentes sources primaires, notamment l’inestimable Domesday Book ainsi que les écrits d’Orderic Vital et de Guillaume de Poitiers, il a malheureusement puisé l’essentiel de son savoir dans des sources secondaires grand public dont la vocation généraliste n’est pas de servir de socle à un travail d’historien.

Par conséquent, cette biographie, offrant par ailleurs de nombreux annexes, est à conseiller au grand public souhaitant se familiariser sans se perdre dans des détails complexes avec un homme dont la victoire militaire d’Hastings un 14 octobre 1066 et la politique qui s’ensuivit changèrent la face du monde.

Aimeric Vacher

Titre : Guillaume le Conquérant
Auteur : Henri Suhamy
Editeur : Ellipses
Nombre de pages : 424 p.
Publication : Juin 2008
Prix : 21,90 €
ISBN : 978-2-7298-3785-3

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s