Le procès de Nuremberg. Les nazis face à leurs crimes [Film documentaire]

proces_nuremberg2006 marque le soixantième anniversaire de la clôture du procès de Nuremberg à l’occasion duquel vingt et un hauts dignitaires du IIIème Reich ont été jugés par un tribunal allié crééad hoc (France, Etats-Unis, Grande-Bretagne, URSS). Douze seront finalement condamnés à mort (dont un par contumace), sept emprisonnés et trois acquittés. Christian Delage, déjà auteur d’un livre consacré à ce célèbre événement (La vérité par les images, Éditions Denoël, publié en mars 2006), s’attache ici à vulgariser – dans le bon sens du terme – l’approche scientifique qui avait été la sienne dans son ouvrage.

Utilisant les archives du musée de l’Holocauste de Washington, le réalisateur plonge au cœur des débats et éclaire le spectateur sur la complexité et la nouveauté de l’argumentaire juridique mis en place (crime contre l’humanité, crime de guerre, crime contre la paix). Il revient également longuement sur la personnalité et la stratégie de défense des accusés. Associant archives et entretiens, revenant sur certains épisodes marquants des débats – notamment le fameux affrontement Jackson Göring au cours duquel le procureur américain sera mis en difficulté ou encore le témoignage de Marie-Claude Vaillant Couturier – ce film s’attarde sur des images souvent présentées à la « va-vite », dans tel ou tel traditionnel documentaire télévisé. C’est en fin de compte un film cohérent et didactique que nous livre Christian Delage dont la réflexion et l’approche vis-à-vis d’un procès historique filmé nourriront, à n’en pas douter, ses continuateurs.

Les compléments associés au film principal méritent d’être cités dans la mesure où ils constituent plus qu’un simple « bonus ». On retrouvera à la suite du film un entretien chapitré avec Robert Badinter (22’). D’autres documents d’archives y sont associés : « Les camps de concentration nazis » (Etats-Unis, 1945, 58’) et « Les atrocités commises par les envahisseurs germano-fascistes en URSS » (URSS, 1946, 60’) révèlent la différence de perception ainsi que l’utilisation des événements par les deux gouvernements. Ces deux films, qui ont d’ailleurs été présentés comme preuve à l’occasion du procès, montrent également l’affirmation certaine du média audiovisuel à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

M. B.

Titre : Le procès de Nuremberg
Réalisateur : Christian Delage
Nombre de disques : coffret de deux disques
Audio : versions française et allemande
Sous-titrages : français et allemand
Durée totale : 240 minutes
Editeur : La Compagnie des Phares et Balises ; Arte
Sortie : octobre 2006
Prix : 25 €

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s