La France et l’Europe centrale. Médiateurs et médiations

France_europe_medianeSi les liens dynastiques qui existaient entre grandes familles princières et royales permettent de révéler des relations entre Europe occidentale et orientale, et cela dès l’époque médiévale, ce n’est véritablement qu’au moment de la constitution progressive des États Nations, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, et davantage encore à partir du XXe siècle, que des rapports politiques, économiques mais aussi culturels, se sont plus profondément noués entre la France et les pays qui constituent l’Europe centrale. La dynamique idéologique née de la Révolution française, puis les conquêtes militaires du Ier Empire, ont indéniablement agi comme un catalyseur de ces échanges. La paix revenue, c’est essentiellement par le biais culturel que la France – considérée dans la zone géographique envisagée comme un modèle de recours face, notamment, à l’influence germanique et dans une moindre mesure, russe – a pu imposer sa présence avec le concours d’acteurs locaux.

S’intéressant aux espaces hongrois, polonais, tchèque et slovaque – les espaces baltes et balkaniques seront ultérieurement abordés – ce volume entend interroger la construction des savoirs français sur l’Europe centrale, longtemps « angle mort » de la vision française de l’Europe. Pour cette raison même, les contributions ici rassemblées s’intéressent aux médiateurs et au processus de médiation au cœur de cette élaboration.

Dans sa brillante introduction, Antoine Marès pose le cadre de cette réflexion en définissant tout d’abord un champ géographique aux contours souvent flous, tout en plaidant pour une certaine souplesse dans sa définition ; souplesse destinée à garantir la meilleure compréhension de phénomènes qui s’inscrivent dans un périmètre où règnent un certain émiettement national, des coexistences parfois contrariées ou encore la faiblesse des États. Par la suite, A. Marès délimite les champs du savoir sur l’Europe centrale au regard du poids des disciplines envisagées : géographie, histoire, philologie, linguistique, géopolitique… La définition d’un champ chronologique occupe également une place non négligeable, tout comme celle des acteurs, des typologies ou des problématiques de la médiation.

23 communications, articulées autour de trois axes – figures de médiateurs, portraits de groupes et diversité des médiations – permettent de procéder à quelques constations et ouvrent des pistes de réflexion. Parmi les plus saillantes, la question du voyage et du rapport à « l’autre » est une des plus stimulantes. Le contact direct, étonnamment, n’est pas le préalable ou le garant de la force de la médiation ou de son efficacité. On note également la diversité des profils des médiateurs et de leurs motivations qui s’inscrivent néanmoins, tous, dans un environnement cosmopolite où la connaissance des langues apparaît comme impérative et supérieure à la connaissance moyenne des contemporains de leurs époques respectives. La plupart mènent également une activité polyvalente : enseignement, traduction, commerce… Mais au delà des profils individuels, préalable nécessaire à l’entreprise de médiation, les études présentées dans ces pages démontrent que ce sont bien les réseaux et les sociabilités qui permettent l’efficience des transferts, la pénétration des idées ou encore la constitution de flux.

M. B.

Titre : La France et l’Europe centrale. Médiateurs et médiations
Auteur : Antoine Marès (dir.)
Editeur : Institut d’études slaves
Nombre de pages : 368
Publication : octobre 2015
Prix : 26,00 €
ISBN : 978-2-7204-0538-9

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s